L’auteur

mathias-seuls

Comme vous l’avez deviné, le mec qui a l’air plutôt content au-dessus (et qui ne tient même pas son livre droit), c’est moi.

Commençons par le commencement, je suis né au siècle dernier, en 1971 pour être précis, deux ans après l’arrivée de mes parents en France. Ils avaient fui la Tchécoslovaquie communiste avec un bébé (mon grand frère) et quelques valises.

Durant mon enfance et mon adolescence, j’ai rêvé de devenir en vrac joueur de foot, skieur (de compet’ ou de l’ESF, n’importe, du moment que je vivais à la montagne), rocker, trader (non, je déconne, quand même, j’avais de vrais rêves), enfin cinéaste. Scénariste et réalisateur, pour être précis. Les films, les réalisateurs et les compositeurs qui m’ont poussé sur cette voie ? Highlander, Star Wars, Steven Spielberg, Robert Zemeckis, Alfred Hitchcock, John Williams et Alan Silvestri pour ne citer que les plus importants pour moi à cette époque. Je crois que vous voyez l’ambiance.
J’ai fait des études de cinéma à l’ESRA Paris et ai obtenu le fameux diplôme « Louis Lumière » – j’ai réalisé un court-métrage pendant mes études (dont je vous parlerai un de ces jours, je pense). J’ai travaillé (euh… surtout chômé) quelques années comme assistant-caméraman, tout en écrivant des scénarios divers et variés – dont la première version de Seuls, et celle de La Guerre des deux lunes (si si !). Je vous parlerai de cette époque un de ces jours, aussi.

Enfin bon, à la trentaine, j’ai décidé d’arrêter l’écriture de scénarios. C’était super, mais ça ne me rapportait pas grand-chose et je devais bien « faire quelque chose de ma vie », comme on dit. J’ai repris mes études et me suis reconverti dans l’informatique. J’ai bien fait, car je travaille depuis dans le domaine aérospatial et je la gagne, cette fameuse vie.

J’en arrive aux romans. Vers 2007-2008, après plusieurs années sans aucune activité créatrice, je me suis (un peu soudain) dit « hé, et si tu t’essayais aux romans ? » L’idée était de sortir mon vieux scénario de fantasy de son disque dur et d’en faire quelque chose de lisible, rien que pour moi. Car un scénario, ça ne se lit pas pour le plaisir, c’est froid et factuel, c’est tout, alors qu’un livre, c’est un « produit fini ». Je me suis donc lancé, sans aucune ambition éditoriale.
Et je me suis vite pris au jeu. J’ai découvert qu’écrire un livre me plaisait bien plus que je l’imaginais, vraiment bien plus, et ai découvert Cocyclics. Tout a alors changé dans mon rapport à l’écriture. J’ai progressé à une vitesse assez incroyable, j’ai pris cette activité au sérieux et me suis dit que l’édition était peut-être pour moi.
Entre 2011 et 2013, j’ai publié quatre nouvelles. Puis en 2014, j’ai eu la chance de voir mon roman Seuls accepté par la prestigieuse maison Bragelonne.
Enfin, 2016 sera une année très spéciale pour moi : celle de la sortie du tome 1 de ma trilogie fantasy, ce projet sur lequel je travaille depuis maintenant vingt ans. Je ne vous en dis pas plus pour le moment, mais j’aurai l’occasion de revenir sur le sujet très prochainement…

Facebook
Twitter

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s